Judith Nem’s

Judith Nem’s est, au sens classique du terme, une artiste qui travaille sur les formes géométriques avec inventivité, un goût prononcé de l’expérimentation et une audace certaine. Chez elle, la louche n’a rien de trouble et d’étrange, c’est le support de son originalité. Judith Nem’s ne fait pas que retirer quelque chose d’un récipient, de l’espace, mais véritablement, elle ose: elle fait quelque chose de cette cuillère en en détournant la fonction, et ainsi la cuillère ose être autre chose, faire autre chose.

L’on retrouve aisément dans ses œuvres la dichotomie caractéristique du mode de pensée européen, c’est-à-dire une certaine propension à diviser les phénomènes en concepts opposés, suivie de la recréation de ces phénomènes selon une logique différente. Les oppositions de couleur, de formes se télescopent ou s’esquivent – comme c’est également le cas pour les reliefs de papier de l’artiste, selon qu’on les regarde d’un angle ou d’un autre, ou que l’on observe longuement à partir d’un point fixe. Ses œuvres peuvent donc également être considérées comme des expérimentations visuelles ou optiques, grâce auxquelles la surface plane devient relief.