Wayne Fischer

Comment un objet inerte, peut-il dans la durée faire surgir du tréfonds de soi, des émotions insoupçonnées indicibles et incontrôlables? Wayne Fischer est artiste pour cela, pour créer une œuvre qui surprenne, questionne et émeuve. Aucune rupture n’est venue troubler la démarche qu’il s’est imposé et le sens de son œuvre: traduire le vivant. Wayne Fischer a reçu plusieurs prix internationaux et obtenu rapidement la reconnaissance de son savoir-faire parmi les professionnels de la céramique, il reste isolé, à la fois incontournable et dérangeant. Ses sculptures son paradoxales, puissantes et sensuelles, et peuvent générer un certains malaises. Elles sont belles, charnelles, « caressables » tout en étant hors de nos canons de beauté L’ambiguïté entre l’attirance exercée et le rejet est au cœur de cette évolution.

Hors des courants contemporains, céramiques ou artistiques, sans appartenance à aucune mouvance, sans se référer à l’histoire de la sculpture du XXème siècle, qui a mis à l’honneur d’autres matériaux et d’autres techniques, Wayne Fischer innove. Son style lui est propres. Il parle du corps sans être figuratif et n’est pas vraiment abstrait car les œuvres transpirent l’érotisme. Tout en gardant une simplicité des formes, influencée lors de ses études par l’œuvre de Barbara Hepwoth, Wayne Fischer s’adresse à l’inconscient et cherche à créer ce trouble qu’il a lui même ressenti au regard d’œuvres de Bacon, Goya…

Retrouvez la collection permanente de céramique de l’Atelier 28 sur le site : https://etceraterra.jimdo.com/